Logo du portail Kultura Paryska 2 avril 2020
DES HOMMES
Zofia Hertz

LES ANNÉES LES PLUS IMPORTANTES

1910 Le 27 février à Varsovie, rue Krucza 40, naissance de Zofia Hertz.
1928 Elle passe son bac et commence des études de droit à l'Université de Varsovie.
1929 Arrête ses études. Travaille dans un bureau notarial.
1933 Elle passe avec succès le concours de notaire et devient la première femme en Pologne à être candidate au poste de notaire.
1939 En février elle se marie avec Zygmunt Hertz. La deuxième guerre mondiale éclate.
1940 Elle retrouve son mari à Stanisławow. Pendant leur tentative de retour à Varsovie le couple est arrêté à Lwów par la NKVD et déporté dans la république soviétique des Maris.
1941 Libérés suite à l'accord Sikorski-Maiski, ils rejoignent l'Armée Polonaise en URSS. Elle travaille dans la rédaction de Orzeł Biały (Aigle Blanc) à Bouzouluk
1942 Fait la connaissance de Joseph Czapski. En septembre, elle est évacuée au Moyen-Orient avec l'Etat major de l'Armée Polonaise.
1943 Elle travaille dans la rédaction du magazine Parada (La Parade) au Caire. A Quizil Ribat en Iraq elle fait la connaissance de Jerzy Giedroyc.
1944 Avec le 2ème Corps de l'Armée Polonaise elle participe à la campagne d'Italie. Travaille dans la rédaction de Dziennik Zolnierza APW (Journal du soldat de l'Armée Polonaise de l'Est à Florence, puis à Bologne.
1945 Fin de la 2ème guerre mondiale. Zofia Hertz et son mari restent en exil et continuent à servir dans le 2ème corps polonais.
1946 En février à Rome, est fondé l'Institut Littéraire. Zofia devient secrétaire de la rédaction et la collaboratrice la plus proche de Jerzy Giedroyc.
1947 Parution du premier numéro de Kultura. L'Institut Littéraire déménage à Maisons-Laffitte, près de Paris.
1948 Démobilisée, elle obtient le statut de réfugiée politique en France.
1962 En juin elle devient la rédactrice de la rubrique "L'Humour du Pays" dans Kultura.
1979 Décès de Zygmunt Hertz.
2000 Après la mort du Rédacteur, Zofia Hertz dirige l'Institut Littéraire. Elle édite le dernier numéro (637) de Kultura.
2001 Elle reçoit des mains du Maire de Maisons-Laffitte la Médaille d'Or de la Ville.
2003 Elle décède le 20 juin à l'hôpital de Maisons-Laffitte.

Życzenia świąteczne, żale i niepokoje.
1968-12-21, Józef Mackiewicz

Mackiewicz czeka z niepokojem na opinię p. Zofii o nowej książce, poprzednia — „Lewa wolna” – nie znalazła w jej oczach uznania.

Lire la lettre dans son intégralité » jpg
Odpowiedź na „nieuzasadnione” żale.
1968-12-26, Zofia Hertz

Zofia Hertz tłumaczy dlaczego nie odezwała się podczas pobytu w Monachium.

Lire la lettre dans son intégralité » jpg Lire la lettre dans son intégralité » jpg
„Lipowe” czy „lipne”?
1969-04-14, Józef Mackiewicz

Mackiewicz prosi, by zachować przymiotniki „lipowe” w jego książce, bo tak w czasie okupacji się mówiło.

Lire la lettre dans son intégralité » jpg
Zostaje „lipowe” na odpowiedzialność autora...
1969-04-16, Zofia Hertz

Zofia Hertz skarży się na zdrowie, administrację francuską i chwali książkę J. Mackiewicza „Nie trzeba głośno mówić”, przyznając, że pewne rzeczy wyobrażała sobie inaczej.

Lire la lettre dans son intégralité » jpg
Autor czeka niecierpliwie na swoje książki.
1969-09-10, Józef Mackiewicz

„Dużo rzeczy na tym świecie zależy nie tylko od Pana Boga, ale i od Pani” – przypomina obietnicę wysłania dodatkowych egzemplarzy książki.

Lire la lettre dans son intégralité » jpg
RETOUR VERS LE HAUT DE LA PAGE »